a pose de la première pierre
 
 

e 14 juillet 1936, le Premier ministre du Canada, William Mackenzie King, pose la première pierre de la future légation. Le discours qu'il prononce est très remarqué : "C'est un discours dont le ton et les termes tranchent avec la banalité courante de pareilles manifestations", écrit Raymond Brugère au Ministère des Affaires Etrangères. Le discours est repris dans toute la presse.

© Ambassade de France au Canada